Sortie Ski de randonnée des 1er et 2 avril 2018

Sortie Ski de randonnée des 1er et 2 avril 2018

Cette traversée St Lary-La Mongie initialement prévue le samedi-dimanche est décalée au dimanche-lundi à cause du mauvais temps du samedi.

Dimanche 1er avril :
Nous quittons Toulouse avec Philippe et Laurent vers 7h00 du matin pour arriver à Espiaube (St Lary) à 8h45. Après achat d’un forfait piéton aux caisses, nous embarquons dans le télécabine du Portet pour nous économiser 600m de montée mais surtout gagner du temps car la journée est longue avec un Iso 0°C assez haut pour la journée.
Arrivés au col de Portet (2214m), nous glissons vers le lac de l’Oule pour mettre les peaux afin d’attaquer réellement la rando. En bout de lac (1830m), nous montons en direction des lacs Inférieur, Milieu et Supérieur. Nous traversons le lac Supérieur (2250m) avec Philippe toujours inquiet lors de traversée de lacs gelés… 🙂 Ensuite, nous montons vers le col de Bastanet (2509m) pour descendre vers le refuge de Campana de Cloutou (2220m). Nous continuons la descente vers le lac de Gréziolles (2110m). Là, j’avais prévu de rejoindre directement La Mongie par la hourquette Médette (2350m) mais vu l’heure et l’exposition, je renonce à passer par là car trop risqué. J’avais envisagé ce risque donc repli sur la « variante », à savoir passer par le Pla de Garet et rejoindre la route D918 à l’épingle à cheveux (1423m).
Heureusement, un accompagnateur raquettes avec un groupe nous propose de nous monter à La Mongie. Merci à lui. Au final, cette rando nous aura fait faire 850m de montée, 1650m de descente sur 19 kms en 6h35mn.
La soirée se passe en compagnie de Fabio, sa compagne, ses enfants et des amis à lui.

Photos de la journée

Lundi 2 avril :
Pour le retour, le réveil est matinal car là, nous n’attendons pas l’ouverture des remontées mécaniques pour nous économiser… 🙂 Nous attaquons la montée par les pistes vers le pic des Quatre Termes à 6h50. Après 2h20mn, nous basculons sur l’autre versant par la brèche (2550m) à droite du pic du Contadé. Là, on descend de 180m avec une traversée vers le Sud pour remettre les peaux et remonter vers la hourquette Nere (2465m). De la hourquette, nous descendons jusqu’aux laquets de Port Bielh (2200m). On remet les peaux pour attaquer une montée sans beaucoup de dénivelé mais longue pour atteindre le lac Supérieur et croiser notre itinéraire de la veille. Nous continuons la montée vers le col de Bastan (2481m). L’effort n’est pas terminé car nous mettons les skis sur le sac pour finir l’ascension par une petite arête vers le sommet du Pichaley (2626m). Au sommet, nous sommes de retour sur le domaine de St Lary. 🙂
Nous faisons la descente avec une longue traversée vers le col de Portet. Un dernier petit raidillon à pieds, skis sur l’épaule pour atteindre le col… et basculer vers Espiaube.
Une bonne rando encore plus longue que la veille car 1890m de montée, 2090m de descente sur quasiment 21 kms et cela en 8h20m. Une bonne journée de « foncier »… Préparation pour le raid alpin à venir… 😉

Photos de la journée

En conclusion, cette traversée est toujours aussi magnifique, sauvage et on ne croise pas grand monde. Juste un petit bémol : la qualité de neige pour les descentes du lundi. Une nuit avec un léger regel qui génère une croûte pas très agréable à skier. 🙁 Les aléas du ski de rando.

Pour finir, on tient à remercier Fabio pour l’accueil et la restauration au gîte de l’ATC.

Stéphane