Sorties Ski de randonnée des 5 et 6 janvier 2019

Sorties Ski de randonnée des 5 et 6 janvier 2019

Première sortie de la saison prévue dans le secteur du Puymorens. Seul ombre au tableau du moment le manque de neige sur l’ensemble du massif pyrénéen. Malgré ces conditions très moyennes sauf le beau temps qui est annoncé pour les deux jours, nous sommes sept à nous retrouver au refuge du club à Porté le vendredi soir (Hubert, Jean-Paul, Bernard, Philippe, Guy, Laurent et moi).

Samedi 5 janvier :
Lié au faible enneigement, je décide d’aller faire le Puigmal (2910m) assez haut sommet et une pente en face Nord. http://tcms-ski.fr/wp-content/uploads/2019/01/2019-01_Sortie TCMS Porté/Image20_comp.jpgSeul problème du jour, les fortes rafales de vent (environ 70 km/h) qui nous oblige à renoncer au sommet mais plutôt à nous diriger dans la combe qui mène au col (2750m) à côté du Puigmal Petit de Segre. Nous accédons au col à pied en laissant les skis 40m en contre bas. Mais nous ne restons pas longtemps au col à cause des rafales.
Après remise des skis aux pieds, nous attaquons la descente. Comme prévu, ce n’est pas du régal car la neige est béton. Nous nous en accommodons et nous rejoignons le parking pour rentrer au refuge et casser la croûte.
Au final une bonne petite course de reprise avec un peu plus de 700 mètres de dénivelé positif.
Le soir nous faisons un bon repas (foie gras, cassoulet, galette) pour l’anniversaire de Bernard, accompagné bien entendu de bons breuvages… 😉

Photos du jour

Dimanche 6 janvier :
Ce dimanche afin de rester dans le timing pour qu’Hubert et Jean-Paul puissent remonter en TGV sur Paris en fin d’après-midi, il est convenu de faire une des classiques du coin, à savoir le pic de La Mina (2683m) au départ du télésiège de l’Estanyol (1615m) juste à côté du refuge. Nous partons à 9h00 et nous empruntons la piste pas encore ouverte aux skieurs alpins mais enneigée grâce aux canons à neige…
Nous montons tranquillement. Nous arrivons au sommet après 2h40 de montée. Comme la veille le sommet s’atteint à pied. Après quelques prises de vue nous rechaussons les skis pour descendre dans le même type de neige que la veille, à savoir du béton. Les quadriceps tremblent… 🙂
Progression dans le dénivelé par rapport à la veille car cette course nous aura fait faire 1070 mètres de positif.
De retour au refuge, nous cassons la croûte pour ensuite ranger nos affaires et le refuge afin de prendre la route vers Toulouse.

Même si la neige n’était pas excellente, elle nous aura permis tout de même de sortir et en prime sous le soleil. En espérant que pour la prochaine sortie (mi-février), la neige sera tombée en abondance.

Photos du jour

Stéphane