Raid Ski de randonnée en Val d’Aran (Espagne) du 18 au 21 février 2019

Raid Ski de randonnée en Val d’Aran (Espagne) du 18 au 21 février 2019

Lundi 18 février :
9h pétante Jacques, Mathilda et Dodo attendent les autres au parking du Pla de Berret à Baqueira pour démarrer quatre très belles journées de ski de rando dans le Val d’Aran, en étoile depuis le refuge de Montgarri (1647m).
Arrivent Olivier et Brice, puis Kuku, Clara, Gégé et Hubert, suivis d’Audrey, Ben, Doudou et Steck.
Treize, ça porte bonheur. Patrice est excusé.
Cinq petits kilomètres de poussage de bâtons nous séparent du refuge, certains peautent, d’autres pas. Tous auront eu chaud. Excepté Doudou le malinou, on suit tous notre guide adoré en profitant de chaque mètre de pente pour prendre un peu d’élan au milieu de ce long plat…. après avoir joliment doublé le trajet on s’aperçoit de la bourde et nous rebroussons chemin en portant les skis… Nous arriverons pile pour l’apéro du midi ; Cerveza y tortilla !!!
14h30 nous parait être une heure propice pour se lancer dans une jolie randonnée de 700m de dénivelé, nous faisons un tour derrière le refuge via un col au Sud du Tuc des Bandolers puis nous descendons dans un canyon agréable à skier pour un rapide retour à la bière. Pile à l’heure pour l’apéro du soir ! C’est une très belle organisation. Nous profitons du spectacle des chiens de traîneau qui passent devant le refuge pour une compétition d’endurance. Nous en profiterons également dans la nuit, boules Quies de rigueur entre deux aboiements. Dortoir pourtant humainement calme, peu de ronfleur… Le TCMS ce n’est plus ce que c’était !!!…

Mardi 19 février :
Après nos 20 kms de la veille on est d’attaque pour une jolie rando menant à nouveau vers le col de la veille mais en y montant par un autre flanc de les trois tucs, pas ceux de l’apéro, mais le Tuc Deth Cap dera Serra, Tuc d’Orla et Tuc de Gurier. Enfin…. pas pour tous. À 200 mètres du sommet Dodo aperçoit une jolie combe bien exposée pour du bon ski et l’objectif très raide et verglacé est donc vite abandonné par cette guide improvisée. Suivie d’Olivier qui nous fera une superbe trace dans la combe, Clara et Brice. Les quatre compères partageront vin rouge, charcuterie, fromage et chocolat au sommet en surveillant Kuku du coin de l’œil dans sa belle face gelée. En effet, les autres ayant pris une autre face feront un autre sommet via une belle arrête en crampons piolet. Kuku décide de remonter tout seul la face verglacée et arrive au sommet, seul…. les autres étant déjà descendus. Ben, dans sa course, a laissé glisser un ski tout seul au fond de la vallée et Steck a choisi une sieste improvisée. Bref, chacun a vécu sa journée indépendamment mais l’organisation est aux petits oignons car le soir tous ont le sourire ! Cerveza pour tout le monde ! Le repas sera comme à son habitude, très copieux et délicieux. Nous aurons droit au Level 2 de Steck racontant son épopée crampon qui restera dans les annales.

Mercredi 20 février :
Fini les petits projets, objectif du jour le Tuc de Barlonguera (2802m) !!! Soit un D+ de 1300m. Dès le départ le groupe se divise, certains n’ayant pas de couteaux devant emprunter d’autres chemins moins verglacés pour finalement abandonner. D’autres, bartassent à en faire tomber un couteau…. heureusement que certains passent derrière. Bref, nous ne citerons aucun nom. Finalement un groupe prend la tête pendant que d’autres tentent de rattraper laborieusement. Après avoir passé un premier col et donné un sacré coup de cul pour rattraper le retard accumulé dans le bartassage Dodo et Kuku s’envoient seul face Nord en espérant retrouver le groupe de tête pendant que Ben s’attaque à la face Sud dans un magnifique solo baigné de lumière, photos à l’appui. On se retrouve pour la majorité au sommet, bien content chacun de ne plus être tout seul pour redescendre… Seul Olivier n’aura pas laissé ses skis au Col ce qui lui permettra de descendre en ski la face sud de ce sommet aérien et d’être le premier à la bière. Une très belle journée ensoleillée, quelques photos et une belle descente plus tard, retour à nos habitudes houblonnées. Ce soir c’est la fameuse côte de bœuf de Montgarri, on allège sur la charcuterie de Gégé avant le repas pour garder de la place mais on double le nombre de magnum de rouge pour accompagner. Un régal !!!

Jeudi 21 février :
Après avoir lourdement chargé la mule Dodo qui raccompagne Doudou et Steck directement aux voitures pour une petite virée shoping, certains partent faire le Tuc de Parros (2731m) pendant que d’autres s’arrêtent à un col intermédiaire après 700m de D+. Rendez-vous donné en fin de journée à Viella pour prendre une bière encore tous ensemble avant de se sevrer en rentrant dans nos pénates respectives. Ce fut un superbe séjour parsemé de soleil, d’apéros, de neige printanière et d’excellents moments de rigolades. Compte rendu évidemment non exhaustif !!!

Photos du raid

Doriane (mandatée pour le CR par Ben, l’accompagnateur en chef du raid 😉 )